vendredi 22 septembre 2017

C'est le printemps en Terre-Adélie...

C'est aujourd'hui officiellement le printemps en Terre-Adélie.
Le temps est légèrement neigeux, très doux, avec un petit -11°C, mais le froid sera de retour dès lundi avec une chute attendue du thermomètre aux alentours de -25°C. 

L'activité sur la colonie de manchots empereurs est intense...
Crédit photo : Serge FUSTER



Les allers-retours des adultes s'intensifient pour nourrir les poussins. L'accès à l'eau libre est à environ 40 kilomètres d'après les dernières photos satellites.
Crédit photo : Serge FUSTER



Les poussins, émancipés thermiquement, commencent à se regrouper et forment ce que l'on appelle des "crèches".
Crédit photo : Serge FUSTER
A ce stade, aucune surmortalité n'est à déplorer.
Crédit photo : Serge FUSTER


A suivre donc...

mardi 19 septembre 2017

La cabane Marret

Dans le cadre du traité sur l'Antarctique, 4 sites de terre Adélie sont répertoriés dans la liste des Sites et Monuments Historiques (SMH). L'un d'entre, le SMH n°47, est la base Marret.

Prévue à l'origine pour 4 hommes seulement, cette annexe de Port Martin devait servir initialement d'abri aux scientifiques chargés d'étudier les manchots empereurs.
Photo prise par G. Lépineux en 1952

Après l'incendie de la base de Port Martin en janvier 1952, Mario MARRET, le chef d'expédition et six hommes ( Robert DOVERS - géodésie, Jackie DUHAMEL - constructions, Georges LEPINEUX - radio, Jean PREVOST - ornithologie, Jean RIVOLIER - médecin, Roger VINCENT - mécanicien) se sont portés volontaires pour rester hiverner sur l'archipel de la Pointe Géologie.

C'est donc dans cette "cabane", devenue première base de l'île des Pétrels, que la TA05 a hiverné à compter du 17 janvier 1952 dans des conditions précaires.
Mario MARRET - Crédit photo : archives TAAF/IPEV/DDU
Cette extraordinaire aventure est relatée dans le livre de Mario MARRET : "Sept hommes chez les pingouins", dont une édition de 1954 est encore dans la bibliothèque de DDU.

La cabane Marret est située au sud de l'île des Pétrels, à proximité du dortoir été. Il est possible de la visiter la plupart du temps seulement l'été.
Entrée de la cabane - Crédit photo : Serge FUSTER


Son accès est par contre interdit lors des hivers neigeux car elle est alors régulièrement recouverte par une congère de neige qui fragilise sa structure.
La cabane vue du dortoir été - Crédit photo : Serge FUSTER




Vous trouverez ci-dessous le plan d'origine de la cabane et quelques photos de l'intérieur tel qu'il a été reconstitué à la suite des différentes rénovations successives.

Plan d'origine de la cabane Marret
Crédit photo : Serge FUSTER
Crédit photo : Serge FUSTER
Local radio - Crédit photo : Serge FUSTER
Une première rénovation a eu lieu en 1964 (TA14), puis une seconde en 1981 (TA31), et une troisième en 1990 (TA40). Après l'hiver 2012 et les risques d'écroulement dus à l'énorme congère de neige, l'accès à la cabane a été interdit par le chef de district.
La congère qui se forme sur la cabane Marret l'hiver - Crédit photo : Maxime AIMETTI (hiver 2012)
De nouveaux travaux de rénovation ont été effectués par Martin Passingham (ex cinéaste BBC et charpentier) en janvier 2013, ainsi qu'en janvier/février 2014 (TA64), par une équipe dirigée par Alain MATHIEU, chef technique.
Fin de chantier 2014 - crédit photos : Stéphane COTTEREAU
Malheureusement, la cabane a de nouveau été fragilisée lors de l'hiver 2016 et son accès est de nouveau limité à la période estivale.

A l'intérieur se trouve les reproductions des portraits des hivernants de la TA05, réalisés par Jean RIVOLIER,  le médecin. 
Crédit photo : archives TAAF/IPEV/DDU



Portrait de Jean PREVOST
Portrait de Bob DOVERS

Portrait de Roger VINCENT
Portrait de Jackie DUHAMEL
Autoportrait de Jean RIVOLIER
Portrait de Georges LEPINEUX
Les originaux se trouvent désormais au siège des TAAF, à Saint-Pierre de La Réunion.
Photo extraite du livre "Sept hommes chez les pingouins"
La lecture du livre de Mario MARRET, que l'on peut trouver en version électronique, est un témoignage passionnant sur cette TA05 si particulière et riche en aventure.

dimanche 17 septembre 2017

Aurores, Damiers du Cap, léopard des mer etc...: la suite des photos de Kevin

En complément de la première série de photos de Kevin, publiées ICI, vous trouverez ci-dessous de nouveaux clichés aux sujets variés de Terre-Adélie.
Aurore australe au dessus de DDU - Crédit photo : Kevin BERLAND

Damier du Cap - Crédit photo : Kevin BERLAND
Léopard des mers - Crédit photo : Kevin BERLAND
Damier du Cap - Crédit photo : Kevin BERLAND
Skua à l'atterrissage - Crédit photo : Kevin BERLAND
Aurore australe au dessus de DDU - Crédit photo : Kevin BERLAND




Léopard des mers - Crédit photo : Kevin BERLAND
Poussin empereur - Crédit photo : Kevin BERLAND
Coucher de soleil  - Crédit photo : Kevin BERLAND

vendredi 15 septembre 2017

Une menuiserie très au sud...

C'est dans son atelier qui fleure bon l'odeur du bois, surnommé "la Meuz" par les hivernants, que travaille Étienne, le menuisier de la base Dumont d'Urville.
Crédit photo : Serge FUSTER

Titulaire d'un CAP de "Menuisier Fabricant", d'un BP "Menuisier installateur", et d'une qualification de monteur en construction bois délivrée par l'AFPA, ce breton de 24 ans originaire du nord de Rennes s'est réorienté avec succès dans le travail du bois après un bac professionnel "Commerce".
Etienne dans son atelier - Crédit photo : Serge FUSTER
Crédit photo : Serge FUSTER

Dans sa menuiserie la plus au sud de France, il travaille sur les projets d'aménagement du séjour, tels que le nouveau bar ou la future bibliothèque à réaliser sur mesure.
Le nouveau bar du séjour - Crédit photo : Etienne MONVOISIN
Il est également chargé de l'aménagement intérieur des caravanes du raid (vers Concordia ou celles du raid ASUMA voir ICI), de la réparation des portes et fenêtres de la base qui sont soumises à rude épreuve, et de divers travaux de maintenance.

Aménagement intérieur d'une caravane du raid - Crédit photo : Etienne MONVOISIN
Sa polyvalence lui permet d'être mis à contribution sur de multiples projets, de l'entretien des quarts (patins) des traîneaux du raid......
Les quarts (patins) des traîneaux du raid - Crédit photo : Etienne MONVOISIN
........ en passant par la mise au point de déflecteurs à neige expérimentaux.
Un des déflecteurs à neige testé sur la base - Crédit photo : Serge FUSTER
Les hivernants fréquentent également assidûment la menuiserie d’Étienne pour la fabrication des cadeaux d'anniversaire personnalisés qui sont offerts traditionnellement sur la base.

mercredi 13 septembre 2017

Philatélie : les plis évènementiels 2017 (1ère partie)

Voici un premier aperçu de la collection 2017 de plis événementiels, élaborés par Eric, le Gérant Postal de la TA67.
Création Eric SENGLER - GP TA67


Chacun de ces plis est numéroté (tirage limité...).
Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser par mail au Gérant Postal de la base Dumont d'Urville à l'adresse suivante : gp@ta-taaf.fr

Création Eric SENGLER - GP TA67
Création Eric SENGLER - GP TA67
Création Eric SENGLER - GP TA67
Création Eric SENGLER - GP TA67
Création Eric SENGLER - GP TA67
Le reste de la collection fera l'objet de publications ultérieures.

mardi 12 septembre 2017

Des photos de l'Astrolabe à la Réunion sur le site des TAAF

Voici quelques photos extraites de l'article publié sur le site des TAAF, consacré à l'arrivée de L'Astrolabe à la Réunion.

Vous pouvez le consulter en intégralité ICI.
Le Marion Dufresne et L'Astrolabe - Crédit photo : TAAF
Crédit photo : Nelly GRAVIER - TAAF
Crédit photo : Nelly GRAVIER - TAAF
Crédit photo : Nelly GRAVIER - TAAF

lundi 11 septembre 2017

Poussins et gastrolithes

Dans le cadre du programme 137 "ECOPHY", une étude est menée sur les poussins de manchots empereurs qui n'ont pas survécu.


Crédit photo : Serge FUSTER



A cet effet, Elodie doit prélever un total de 100 poussins morts naturellement, tout au long de la saison de reproduction, afin d’effectuer des biopsies.
Crédit photo : Elodie SCHLOESING




Dans son laboratoire situé dans le bâtiment "BIOMAR", Elodie effectue au préalable diverses mesures biométriques : tour de poitrine, taille du bec, taille des ailerons droit et gauche.
Crédit photo : Serge FUSTER
Ces mesures biométriques permettent d'étudier la croissance des poussins. Ensuite, elle prélève des échantillons de plumes...
Crédit photo : Serge FUSTER
...avant de passer aux biopsies.
Crédit photo : Serge FUSTER

   Il s'agit de prélever une partie du foie, de l'estomac et de l'intestin des poussins afin de procéder ultérieurement à des analyses de recherche de polluants.

Dans l'estomac des poussins se trouvent des gastrolithes. Ce sont des pierres que certains animaux, comme les poulets ou les canards par exemple, avalent pour les aider à broyer leurs aliments. (c
ertains dinosaures en avaient... Des crocodiles, alligators, mais aussi le phoque possèdent des gastrolithes)
Crédit photo : Serge FUSTER
Les gastrolithes, une fois prélevés, sont pesés à sec et dénombrés puis stockés pour chaque poussin identifié. Il peuvent représenter 5% du poids des poussins...

Crédit photo : Serge FUSTER

Tous ces prélèvements sont congelés et envoyés au laboratoire de Strasbourg pour analyse en fin de campagne.