dimanche 23 avril 2017

Les givrés de la course à pied

Un beau dimanche matin, -23°C au thermomètre et quasiment pas de vent...
Alexandre et Serge, deux givrés de la course à pied...
Les mêmes...

...un temps parfait pour 1 heure de course à pied sur la piste du Lion. 

La condensation provoquée par la respiration gèle sur les masques et les cagoules.

La photo du jour : le nouveau patrouilleur "L'Astrolabe"

Crédit photo : Jérôme FOURNIER
Le docteur Jérôme FOURNIER, campagnard d'été régulier à Dumont d'Urville pour le compte du MNHN et du CNRS, nous a fait parvenir cette belle photo du nouveau patrouilleur "L'Astrolabe", dans le port de Concarneau.

mercredi 19 avril 2017

Une journée de répit...

Entre deux épisodes neigeux, les occupations ne manquent pas...





La congère est beaucoup trop haute pour le bulldozer... Et elle durcit très vite....
Tout le monde est de corvée de déneigement...

lundi 17 avril 2017

Winter is coming...

Et les congères sont déjà là... Formées par un vent de plus de 100 km/h, elles s'élèvent comme des vagues en fonction des obstacles.
2 mètres 50 ce matin devant le bâtiment "42"
L'entrée principale du séjour...
Les congères le long des cuisines...
Une belle vague à surfer...
Le soleil brille mais le vent souffle la neige qui tourbillonne.....

samedi 15 avril 2017

Cartes postales de Kerguelen ...(2ème partie)

C'est la deuxième série de cartes postales, envoyées de Kerguelen par Michael PARISOT, que vous avez pu découvrir précédemment ICI.
Albatros à sourcils noirs - Crédit photo : Michael PARISOT
Albatros à tête grise - Crédit photo : Michael PARISOT




Albatros à sourcils noirs - Crédit photo : Michael PARISOT






















Manchot royal à Ratmanoff - Crédit photo : Michael PARISOT
Pétrel plongeur - Crédit photo : Michael PARISOT
Albatros fuligineux - Crédit photo : Michael PARISOT
Crédit photo : Michael PARISOT
Michael en pleine action...

mercredi 12 avril 2017

Un hôpital peu ordinaire...

C'est perché au dessus de la falaise aux fulmars, sur l'île des Pétrels, que se trouve l'hôpital de la base Dumont d'Urville.
Crédit photo : Serge FUSTER
Il occupe une partie du rez de chaussée du bâtiment 42, qui sert de logement aux hivernants et qui abrite également le bureau du chef de district.
Le bâtiment "42" et la signalétique de l'hôpital sur une des fenêtres du bloc opératoire
L'hôpital dispose d'une salle de soin... 
La salle de soin
...et d'un vrai bloc opératoire bien équipé.
Le bloc opératoire
Le bloc opératoire

Si les équipements matériel sont modernes et nombreux, l'équipe médicale est quant à elle un peu particulière...

En effet, le médecin est seul (pas d'infirmière, pas de radiologue, pas de laborantin...) et il doit constituer son équipe avec les hivernants volontaires.
Atelier "sutures" sur des morceaux de poitrine de porc- Crédit photo : Alexandre FLOUTTARD
Pierre-Emmanuel (le médecin), organise donc des séances de formation sur tous les sujets avec des cours théoriques et des exercices pratiques.
Alex, notre manipulateur radiologue, (et aussi chef météo) -  Crédit photo : Pierre Emmanuel FABRE
Prise de clichés radiologiques et développement, sutures, pose de plâtre, perfusion et prise de sang, analyses biologiques, les séances sont nombreuses ...
Atelier pose et découpage de plâtre - Paul en pleine action - Crédit photo : Alexandre FLOUTTARD
Les membres de l'équipe médicale apprennent également à préparer le bloc opératoire, s'habiller en tenue stérile, utiliser tous les équipement médicaux tels que respirateurs, automates pour les analyses médicales, "life pack" (tension, electro-cardiogramme, saturation etc...) et autres... 
L'équipe médicale de DDU - Crédit photo : Annabelle KREMER


























Si une opération doit être réalisée, le médecin peut aussi bénéficier de l'aide à distance de spécialistes du CHU Bellepierre à la Réunion, grâce à un système de télémédecine.
Ce dispositif fera l'objet d'un article ultérieur.

dimanche 9 avril 2017

Quelques photos réalisées par Coline ... (2ème partie)

Coline, ornithologue du programme 109 et hivernante de la TA67 nous avait fait partager quelques uns de ses clichés ICI.
Avec l'arrivée des manchots empereurs ces dernières jours, elle nous propose de nouvelles photos ci-dessous.

Crédit photo : Coline MARCIAU
Crédit photo : Coline MARCIAU
Crédit photo : Coline MARCIAU
Crédit photo : Coline MARCIAU
Crédit photo : Coline MARCIAU
Crédit photo : Coline MARCIAU
Crédit photo : Coline MARCIAU

jeudi 6 avril 2017

Les icebergs d'Arnaud

Menuisier mais aussi photographe, Arnaud LAINE a travaillé cette année à DDU pendant la campagne d'été.
Il est reparti à R4 en nous laissant ces beaux clichés d'icebergs, pris pour la plupart aux alentours de la polynie (zone libre de glace au milieu de la banquise) dans laquelle stationnait l'Astrolabe pendant les opérations logistiques.  
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE
Crédit photo : Arnaud LAINE

mardi 4 avril 2017

Cartes postales de Kerguelen (1ère partie)

Depuis Port aux Français où il est actuellement affecté en tant que mécanicien "flottille", Michael PARISOT nous envoie quelques belles cartes postales de Kerguelen.
Sterne de Kerguelen et son poussin - Crédit photo : Michael PARISOT
Tout jeune éléphant de mer, appelé également "bonbon" -  Crédit photo : Michael PARISOT
Manchots royaux à Ratmanoff -  Crédit photo : Michael PARISOT
Manchot Gorfou sauteur -  Crédit photo : Michael PARISOT
Manchots royaux à Ratmanoff-  Crédit photo : Michael PARISOT
Sous-officier de la Marine nationale, ancien membre de la mission 51 à Crozet, ce passionné des TAAF et de photographie a également collaboré à l'ouvrage "Aventures australes", précédemment évoqué ICI dans ce Blog.
Michael en pleine action - Kerguelen 2017
D'autres cartes postales seront publiées prochainement...

samedi 1 avril 2017

La détection des manchots empereurs à l'arrivée

Le manchots empereurs sont étudiés à Dumont d'Urville par deux programmes scientifiques : le programme 109 "Ornithoéco" et le programme 137 "Ecophy".
Dans le cadre de ces programmes, des transpondeurs sont implantés sous la peau d'un certains nombre d'individus afin de les retrouver et les suivre tout au long de leur existence.
Depuis quelques semaines, un dispositif a été installé par le programme 137 pour détecter à l'arrivée les manchots empereurs équipés les années précédentes. 
Crédit photo : Serge FUSTER
Il se trouve que les empereurs arrivent principalement par la même voie en provenance du nord ou du nord est. Ils se dirigent en file indienne vers l'archipel de la pointe géologie pour rejoindre leur ancienne manchotière afin de s'y reproduire (voir carte ci-dessous).

Trajet des manchots
Cette file quasi ininterrompue de manchots passe justement entre la piste du Lion et l'île Bernard, juste en contrebas de la base. 

Ils arrivent dans le goulot d'étranglement - Crédit photo : Serge FUSTER

C'est à cet endroit que sont installés des antennes qui permettent de détecter les transpondeurs. Chaque manchot équipé se signale donc par un bip sur l'écran de l'ordinateur d'Elodie. 
Elodie et François, le comité d'accueil - Crédit photo : Serge FUSTER
Mais comment reconnaître les manchots équipés, une fois détectés par l'antenne ?
Conciliabule devant l'antenne - Crédit photo : Serge FUSTER
C'est à ce moment qu'Elodie abandonne son assistant, qui ne quitte pas des yeux le manchot concerné, pour aller chercher...

Crédit photo : Serge FUSTER
...une longue perche avec à son extrémité un tampon imbibé de teinture.
Elodie en pleine action - Crédit photo : Serge FUSTER
Avec ce dispositif, elle doit doucement marquer les manchots afin de pouvoir les suivre visuellement dans la colonie pendant quelques semaines (le temps que la couleur disparaisse). 
Ces photos ont été prises par beau temps et sans vent. Imaginez la manœuvre dans les conditions plus difficiles qui sont la norme à cette saison.