vendredi 8 décembre 2017

La "reco" crevasses

Avant le départ du premier raid logistique vers Concordia, il est absolument nécessaire de faire une reconnaissance d'une portion de la piste un peu particulière.

Portion de piste vers Concordia - Crédit photo : Victor RAMSEYER

Cette portion, d'environ 1400 mètres, est située à quelques kilomètres de Cap Prudhomme, entre les point D11 et D17, et se caractérise par la présence de crevasses qu'il faut repérer et signaler avant le passage des engins.
Le glacier à cet endroit se fracture à cause du relief à l'approche de la côte.
La figure ci-dessous illustre le phénomène de vêlage du glacier, qui se comporte comme un tapis roulant.

 Figure vêlage glacier : Serge FUSTER
La piste qui monte de Cap Pruhomme vers le haut du plateau passe donc dans la zone de crevasses ouvertes.
Pour les repérer, les signaler et déplacer la piste pour les éviter, une opération "Reco crevasses" a été organisée sur 3 jours, mobilisant trois personnes.

Christophe, alias "Tito" et Patrice - Crédit photo : Victor RAMSEYER
Patrice et Christophe - Crédit photo : Victor RAMSEYER
Encordés et munis de tout le matériel nécessaire, Patrice, Victor et Christophe ont sondé la portion concernée. Ces crevasses ne sont pas très larges à cet endroit mais peuvent l'être à d'autres.
Victor photographiant une crevasse - Crédit photo : IPEV - Patrice BRETEL
Elles sont très profondes et un patin d'un traîneau du convoi peut facilement s'y coincer,entraînant l’immobilisation du raid.

Une crevasse - Crédit photo : IPEV - Patrice BRETEL
Sur la photo satellite ci-dessous, on remarque sur la droite de larges crevasses, sur la gauche le tracé de l'ancienne piste (date de la photo 2013), et en rouge le tracé de la nouvelle piste de cette année (le glacier se déplace d'environ 10 m par an).
Direction Concordia vers le haut du cliché - Photo satellite Pléiades 2013 - crédit Airbus Defense and Space 
     Il est possible pour les engins de traverser les crevasses étroites en les abordant perpendiculairement. Une chicane est alors prévue sur le tracé de la piste pour favoriser le franchissement.
Le "Kass" traçant la piste - Crédit photo : Victor RAMSEYER

Une fois cette reconnaissance effectuée, la piste est validée et les dameuses peuvent préparer le terrain pour le départ du premier convoi.

mercredi 6 décembre 2017

Le retour du jour polaire

A partir de demain, le soleil ne se couchera plus en Terre-Adélie pour l'année 2017. Il faudra attendre mi janvier 2018 pour que les premières courtes nuits fassent leur réapparition.
Ce phénomène s'appelle le jour polaire, ou soleil de minuit.
Source : Météo France
Ce jour perpétuel a des conséquences sur les organismes. Tout comme la nuit polaire, il désynchronise les horloges biologiques des individus. Certains peuvent peiner à trouver le sommeil et souffrir d’irritabilité, de surexcitation ou de fatigue chronique.
Crédit photo : Serge FUSTER
Le meilleur moyen de lutter contre ces phénomènes est de restaurer artificiellement le cycle jour/nuit en conservant les chambres dans une bonne obscurité (stores et rideaux bien opaques) et en respectant des horaires de coucher, de lever et de repas réguliers.

dimanche 3 décembre 2017

De nouvelles photos de Coline

Encore pour quelques semaine à DDU, Coline nous présente ci-dessous quelques unes de ses dernières photos.
Crédit photo : Coline MARCIAU
Skua - Crédit photo : Coline MARCIAU
Pétrel des neiges - Crédit photo : Coline MARCIAU
Manchots Adélie - Crédit photo : Coline MARCIAU
Skua - Crédit photo : Coline MARCIAU
Skuas - Crédit photo : Coline MARCIAU
Pétrel des neiges - Crédit photo : Coline MARCIAU